Enquête : le boom des prêts personnels

1

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la propagation du Coronavirus, le nombre de prêts personnels a augmenté de manière exponentielle. Placés en chômage partiel, de nombreux salariés ont dû s’adapter à la situation. Les conséquences financières engendrées par la perte de revenus ont motivé les Français à se tourner vers différents types de prêts, dont les crédits personnels.

L’ascension des prêts personnels

L’heure est au bilan. Les confinements successifs mis en place par le Président de la République Emmanuel Macron ont eu un impact sur la consommation des crédits. Durant l’année 2020, un grand nombre de particuliers se sont tournés vers des services de crédits à la consommation. Face à l’urgence de la situation, les particuliers ont été particulièrement nombreux à se lancer dans des crédits.

Que ce soit un prêt pour financer une voiture, une moto ou pour payer des travaux, le montant et la durée d’un crédit varie selon les besoins du client. Par ailleurs, les mesures sanitaires mises en œuvre pendant les périodes de confinement successives ont notamment contraint les établissements bancaires à fermer leurs portes au public.

Les services bancaires en ligne tirent leur épingle du jeu

Une forte demande pour les services bancaires en ligne s’est fait ressentir au cours de ces derniers mois dans l’Hexagone. Certaines plateformes en ligne proposent divers services bancaires, comme simuler un crédit personnel, afin d’aider les particuliers à mieux anticiper leur projet.

D’autre part, il est tout à fait possible d’initier les démarches en ligne, et ce, en seulement quelques clics. À l’instar des autres domaines d’activité, la digitalisation des services tend à se démocratiser davantage dans les années à venir.

L’engouement croissant pour le « crédit travaux »

Si les particuliers n’ont pas eu l’occasion de fréquenter leurs boutiques préférées durant le mois de novembre dernier, les Français se sont néanmoins donné les moyens pour réaliser certains projets. D’après les chiffres recueillis, le « prêt travaux » a été le plus plébiscité pendant les périodes de confinement.

Un grand nombre de ménages ont pris leur temps pour améliorer et redécorer les pièces à vivre de leur logement. D’autres données ont également permis de mettre en évidence un autre fait : les crédits pour financer les biens d’équipement du foyer ont bondi d’environ 25 %. Globalement, le nombre de crédits de consommation affectés à d’autres biens ou services a également augmenté.

Selon les derniers chiffres collectés, ce type de crédit aurait bondi d’environ 22,6 % au cours de l’année 2020. En somme, les crédits destinés à financer des travaux, des biens ou des services, se sont multipliés durant les onze premiers mois de l’année écoulée.

1 COMMENTAIRE

  1. chevrier claudine

    IL manque 8000 pour équipé ma nouvelle maison que mon fils me loge sans loyer, et comme je n’ais rien ,je veux faire ce pret sur 18mois .

    ma retraite mensuelle est de 1657,35 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici