Voitures électriques : un marché en pleine expansion

0

Depuis début 2020, le marché de l’automobile électrique se porte bien. Mieux que cela, un record mondial pourrait bien être prochainement atteint. Selon une étude menée par Bloomberg New Energy Finance, 5,6 millions de voitures électriques seront vendues en 2021. Les acteurs du marché automobile sont très confiants pour l’avenir qui semble sourire à l’électrique.

La voiture électrique, en passe d’atteindre un record mondial

Les voitures électriques rencontrent un succès considérable et une croissance exceptionnelle depuis le début d’année 2020. Selon une analyse effectuée par Bloomberg New Energy Finance, les ventes de voitures électriques n’ont jamais atteint un niveau aussi élevé que ces deux dernières années. Ainsi, l’institut estime que 5,6 millions de voitures électriques seront vendues d’ici à la fin de l’année 2021 (voitures hybrides rechargeables comprises). Un chiffre considérable qui atteste d’un engouement mondial des automobilistes pour ces motorisations plus écologiques.

La tendance s’est confirmée dès le premier semestre de l’année 2020, avec un taux de croissance de 140 % par rapport à l’année précédente. Dès les premiers mois, les ventes de voitures électriques, à hydrogène et hybrides rechargeables représentaient 7 % du marché. Il y a deux ans, elles ne concernaient que 2,6 % du marché. Aujourd’hui, ce sont 8,5 millions de voitures vertes qui sillonnent les rues du monde entier. Les plus gros demandeurs de solutions électriques sont la Chine, avec près de 4 millions de voitures en circulation. L’Europe se situe juste derrière avec 2,5 millions de voitures et les États-Unis en dénombrent un peu plus d’un million et demi. La Corée du Sud et le Japon n’ont pas dit leur dernier mot, et semblent peu à peu prendre leur place sur le marché mondial de l’automobile électrique.

Parmi les voitures électriques qui cartonnent en France, on retrouve Dacia Spring et la Renault Zoe qui représentent à elles seules plus de 30 % de toutes les immatriculations effectuées sur le territoire. Une bonne nouvelle pour l’entreprise Renault qui a su se faire une place au soleil dans ce marché des voitures électriques en pleine expansion. Face à l’ampleur du phénomène, de nombreuses compagnies d’assurance telles que assurance auto mma, proposent des solutions adaptées aux propriétaires de véhicules « zéro émission » telles que les voitures électriques ou hybrides.

Le choix des hybrides rechargeables

De nombreux automobilistes ont fait le choix d’opter pour une voiture hybride, frileux de passer au tout électrique. Ce type de véhicule combien deux motorisations : l’électrique et le thermique. Certaines voitures hybrides sont qualifiées de non rechargeables quand elles possèdent une faible capacité de chargement. À l’inverse, les voitures hybrides rechargeables sont en mesure d’engranger entre 8 et 12 kWh. Quoi qu’il en soit, le secteur a également connu depuis l’année 2020, une véritable croissance et une progression spectaculaire entre janvier et octobre 2021. L’engouement est tel que le marché enregistre une évolution des parts de marché de 13,4 % à 25,4 % en un an, depuis la même période en 2020.

Parmi les véhicules hybrides les plus demandés, on retrouve les Audi, BMW, Mercedes et Peugeot. Les automobilistes se lancent de plus en plus dans l’achat de ce type de motorisation, notamment grâce aux bonus lancés depuis juin 2020 pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride. Ce type de véhicule, à la fois thermique et électrique, semble rassurer les particuliers sur leur premier achat et les aider à effectuer une transition en douceur vers des voitures 100 % électriques. Dans un avenir proche, les voitures hybrides laisseront place à des véhicules « zéro émission », dans la lignée de ce que souhaite le gouvernement français à travers son Projet de loi d’orientation des mobilités qui souhaite mettre fin à la vente des voitures thermiques dès janvier 2040.

L’éveil des consciences écologiques

Au lendemain de la cop26, les gouvernements et les populations du monde prennent conscience de l’urgence climatique. Aujourd’hui présentée comme la solution la plus écologique, la voiture électrique rencontre donc de plus en plus de succès. La croissance importante des ventes de ce type de véhicules, corrélée avec le début de la crise sanitaire, semble également montrer une certaine réflexion des citoyens en cette période, concernant l’avenir de la planète.

Aujourd’hui, rares sont les particuliers à ne pas posséder au moins une voiture. Les grandes villes, proposant le plus d’emploi, ne sont cependant pas toujours bien desservies par les transports en commun. Ainsi, les voitures sont responsables de 16 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Pour lutter contre ce phénomène, de plus en plus d’automobilistes troquent leur véhicule personnel pour des solutions plus écologiques telles que le covoiturage, les transports en commun ou le vélo. À noter que la voiture électrique, même si elle n’est pas totalement verte, reste bien moins nocive pour la planète que les motorisations thermiques. Selon certaines études, la voiture électrique produirait des émissions de CO2, 28 % inférieures aux voitures thermiques.

Dans les années à venir, il est à prévoir que le marché des véhicules électriques continuera sa forte croissance. Avec le temps, elles deviendront beaucoup plus abordables que les voitures thermiques. Par ailleurs, les infrastructures de recharge s’amélioreront et se multiplieront, les automobilistes auront plus de choix concernant leurs voitures électriques et celles-ci auront une autonomie beaucoup plus importante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici