Immobilier et consommation énergétique : le point sur une transition en cours

0

La transition énergétique bat son plein. Les économies d’énergie sont au cœur des priorités du gouvernement, des entreprises et des ménages. Le secteur de l’immobilier est en train de changer. Sachant qu’un immeuble neuf consomme 50 % de moins d’énergie qu’un immeuble ancien, il est essentiel d’investir et de développer ce segment.

Les enjeux de la transition énergétique dans l’immobilier

Pour réduire sa facture énergétique, la France s’est engagée à diminuer 40 % de ses émissions à effet de serre et 30 % de sa consommation d’énergies fossiles d’ici 2030. Le secteur du bâtiment représente une forte part de la consommation d’énergie. C’est pourquoi le gouvernement vise ce secteur afin de faire des économies.

Le secteur de l’immobilier est considéré comme polluant. Les constructions émettent des gaz à effet de serre, les anciens immeubles consomment bien trop… C’est pourquoi les travaux de rénovation et l’éco-construction sont deux facteurs primordiaux dans le cadre de cette transition énergétique.

Une nouvelle mesure pour les propriétaires

Ce vendredi 3 juillet, le ministère de la Transition écologique a soumis un décret visant à prendre en compte le seuil de consommation énergétique comme facteur qui définit un logement comme décent. Par conséquent, ce texte impose au gouvernement de fixer un seuil maximal de consommation. Passé ce seuil (500 kWh par an et par mètre carré), un logement ne sera pas considéré comme décent et ne pourra pas être loué.

Pour les propriétaires, cela implique parfois des travaux de rénovation énergétique. Certains passent à l’énergie verte avec ENGIE pour être plus rentable à long terme et respecter les normes énergétiques. Pour atteindre ses objectifs, le ministère de la Transition écologique vise tous les Français :

  • particuliers : modifier les habitudes de consommation, prêter attention aux fuites inutiles pour les locataires ; réaliser des travaux de rénovation énergétique et basculer sur une énergie renouvelable pour les propriétaires
  • entreprises : miser sur la construction écologique, sensibiliser sur les modes de consommation
  • institutions : rénovation des bâtiments et parcs publics

L’efficacité énergétique : un objectif commun

Au sein de l’UE, un cadre commun a été établi dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique. Par efficacité énergétique, on entend toutes les mesures visant à diminuer la consommation d’énergie. Par exemple, le changement d’heure est une mesure d’efficacité énergétique. En effet, on effectue des économies d’énergie en réduisant les besoins en éclairage. Dans l’immobilier, on a diverses solutions pour améliorer notre efficacité énergétique.

Tout d’abord, les solutions dites passives comme :

  • l’architecture (isolation thermique, orientation qui favorise la lumière naturelle, meilleure étanchéité, systèmes de ventilation plus performants, etc)
  • le système de chauffage (chaudières à condensation, pompes à chaleur, énergie solaire…)
  • les équipements électriques (lampes leds, les appareils électroménagers récents, etc)

Puis, on trouve également des solutions actives comme la domotique qui permet de réguler sa consommation à distance, mais aussi de mesurer ses pertes. Les objets connectés pourraient réduire de 10 % à 20 % la consommation énergétique d’un immeuble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici