Enquête : quel budget faut-il compter en moyenne pour assurer son habitation ?

0

Selon les chiffres d’une étude récente, assurer son habitation coûterait, en moyenne, environ 2,30 euros par m2 en France. Toutefois, plusieurs critères tels que la région, la surface ou encore la nature du logement, peuvent avoir un impact sur les dépenses annuelles liées à l’assurance habitation.

Les coûts liés à l’assurance habitation peuvent varier

D’après une nouvelle étude, les Français ont dû débourser en moyenne aux alentours de 160 euros pour une assurance multirisques pendant l’année 2020. Selon le bilan global pour clore l’an passé, le prix au m2 s’élèverait à 2,30 euros.

Les statistiques ont notamment permis de mettre en évidence quelques différences de prix entre les régions de France. Par exemple, les prix des assurances habitation pour la capitale sont généralement un euro plus élevé, que pour les autres régions de l’Hexagone.

Bien que les surfaces assurées soient moins grandes à Paris, la prime annuelle moyenne s’élève à environ 148 euros par an. Dans les autres métropoles, comme Nice ou Marseille, les coûts moyens au mètre carré peuvent atteindre 2,90 euros.

Globalement, la région PACA est la plus chère de France en matière d’assurance habitation. Il faut compter environ 169 euros par an. À l’inverse, la Bretagne est la région la moins coûteuse pour assurer son logement. Les frais n’excèdent pas 146 euros par an.

Zoom sur la dématérialisation dans le domaine des assurances

Depuis quelque temps, de nombreux secteurs d’activités dématérialisent leurs services, tout en garantissant un service et des prestations de qualité à la clientèle. À l’instar des autres secteurs d’activités, les sociétés d’assurances font partie des acteurs les plus enclins à développer leurs services via leur site.

Certains professionnels proposent de nombreux services, comme souscrire une assurance habitation en ligne, et ce, en seulement quelques clics. Le design des interfaces et la navigation sur les plateformes sont constamment optimisés pour offrir une expérience agréable aux clients.

Depuis les confinements successifs mis en place par le gouvernement pour endiguer la propagation du Coronavirus, les entreprises ont développé davantage la dématérialisation de leurs prestations et services en ligne.

Les points forts du numérique

Le digital est en passe devenir un levier stratégique de grande envergure pour un grand nombre de secteurs d’activités. Rapide et efficace, la dématérialisation des services offre une myriade d’avantages tels que les suivants :

  • Une attente de règlement rapide des sinistres ;
  • La possibilité de faire appel à des garanties d’assistance ;
  • Les clients peuvent avoir accès à un espace personnel mis à disposition par leur assureur ;
  • Les clients peuvent déclarer des sinistres en ligne depuis leur mobile, leur tablette ou leur ordinateur portable ;
  • Les clients peuvent payer leur prime en suivant les procédures dématérialisées.

Les avantages pour les acteurs d’assurances

Si la dématérialisation offre un panel de points positifs aux clients, les entreprises d’assurances bénéficient notamment de plusieurs avantages de leur côté, tels que les suivants :

  1. Plus besoin d’archivage : la dématérialisation permet de supprimer entièrement l’utilité d’un local dédié à l’archivage ou d’un contrat avec un prestataire.
  2. Une valeur ajoutée en termes de marketing : de nos jours, les consommateurs attachent une grande importance aux concepts liés au développement durable, au commerce équitable ou encore à la protection de l’environnement.
  3. L’aspect écologique de la dématérialisation met en exergue les efforts entrepris par la société en matière d’écologie. Les démarches orientées vers la préservation et la protection de l’environnement permettent de satisfaire la clientèle existante, mais aussi, les prospects, ainsi que les partenaires.
  4. Gain de productivité : la dématérialisation permet aux assureurs de gagner du temps grâce aux outils, tels que les applications du type « salle courrier dématérialisée » ou « digital mailroom ». Ces dernières permettent d’effectuer diverses tâches parmi lesquelles la classification automatisée des documents selon leur nature ou contenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici