Agent immobilier : les particularités du statut indépendant

0

Êtes-vous un agent immobilier ou souhaitez-vous en devenir un ? Travailler pour une entreprise présente de nombreux avantages. Ces derniers n’égalent cependant pas ceux offerts par le statut d’indépendant. Celui-ci se démarque par ses particularités, mais comporte aussi quelques inconvénients et requiert le respect de certaines obligations. Apprenez-en plus sur les caractéristiques qui font la particularité de ce statut.

Sommaire

Les spécificités du statut d’agent immobilier indépendant

Il s’agit bien d’un agent immobilier. Ce qui le distingue, c’est son statut d’indépendant. Il exerce les mêmes fonctions que celles d’un agent immobilier employé dans une agence. De fait, il s’occupe des tâches telles que l’estimation de la valeur des biens, la planification et la réalisation des visites, la publication des annonces et la prospection. En d’autres termes, il représente un intermédiaire entre le loueur et le locataire, le vendeur et l’acquéreur d’un bien.

Comme vous pouvez le voir, il réalise le même travail que ses homologues salariés. En revanche, contrairement à ces derniers, il ne travaille pas au nom d’une agence immobilière. Il est à son compte et ne perçoit généralement pas de salaire mensuel de la part d’une structure. On remarque cependant que de façon générale, le salaire moyen pour un agent immobilier employé est moins important que les revenus mensuels de leurs confrères indépendants. Pour travailler en toute légalité, ces derniers doivent s’inscrire au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Ces professionnels exercent généralement leur métier en tant que négociateurs immobiliers.

agent immobilier visite maison couple

Les avantages du statut indépendant pour l’agent immobilier

Comme son nom l’évoque, le premier avantage de ce statut est bien évidemment la liberté qu’il confère à ses détenteurs. Devenir votre propre patron vous permet d’avoir une grande marge de manœuvre. Les agents immobiliers indépendants n’entretiennent en effet aucun lien de subordination avec leurs clients ou les entreprises avec lesquelles ils collaborent.

Ce statut leur offre une grande flexibilité, car ils sont maitres de leur temps. Leur emploi du temps et agenda de visite sont entièrement sous leur contrôle. De plus, ils ont une belle perspective de carrière devant eux, car ils sont libres d’élargir leur portefeuille client. Cela leur permet d’agrandir leur réseau et d’augmenter leurs chances de réaliser plus de transactions pour encore plus de gains.

D’ailleurs, la rémunération de ces professionnels est fonction des affaires qu’ils réalisent. De plus, elle est meilleure comparée à celle des salariés qui, elle, reste fixe. En effet, l’agent immobilier indépendant est maitre de sa rémunération. Au cours d’une transaction, il peut gagner jusqu’à 99 % des honoraires d’agence contrairement au salarié qui touche environ 45 % des honoraires d’agence.

Il est libre de collaborer avec une ou plusieurs structures. Il peut également rejoindre un réseau d’agents immobiliers indépendants et ainsi profiter de la force de ce dernier. Il s’agit principalement des plateformes de mise en relation qui permettent à ces professionnels de mettre en valeur leur savoir-faire, de proposer leurs services, de partager des annonces et d’avoir accès à des outils d’estimation en ligne.

Ces portails d’annonces leur permettent également d’être plus proches de leurs prospects, mais surtout de travailler depuis chez eux et ainsi limiter leurs charges (les frais fixes comme le loyer et l’entretien des locaux).

Quelques informations à connaître avant de devenir agent immobilier indépendant

Le statut indépendant fait référence à une grande autonomie. Pourtant, celle-ci est relative. En effet, s’il intervient en tant que négociateur immobilier, l’agent immobilier indépendant sera amené à signer des contrats avec des agences et travailler pour ces dernières. Dans ce cas précis, tout en gardant son statut, il reste un employé pour ces structures.

Ce statut ne vous permet pas de profiter de la sécurité offerte par le salariat. Contrairement aux employés, l’agent immobilier indépendant doit faire face aux différentes charges attenantes à son statut. De plus, il ne peut prétendre aux indemnités de chômage comme le ferait le salarié en cas de rupture de contrat.

D’un autre côté, bien que ce professionnel gagne généralement plus, son chiffre d’affaires reste limité à des plafonds qu’il ne doit pas dépasser, au risque de devoir changer de statut juridique. Cela implique plus d’impôts. Le choix de ce statut engendre des responsabilités qui impliquent des dépenses. Parmi elles, on distingue les assurances, les frais de communication, les charges locatives et une garantie financière. C’est pourquoi vous devez anticiper un budget prévisionnel avant de vous installer en tant qu’indépendant.

Au cas où vous ne souhaiteriez pas travailler depuis votre maison et préféreriez créer votre agence, vous devrez prendre en compte dans ce budget les postes de dépenses liés à l’acquisition et à l’aménagement d’un local. Il s’agit notamment des charges liées aux équipements informatiques, au mobilier et au personnel. Vous devrez aussi vous occuper de votre comptabilité et de votre visibilité pour vous faire connaître.

agent immobilier vente conclu couple

Agent immobilier : les démarches et obligations du statut d’indépendant

Le statut indépendant implique des obligations pour les agents immobiliers. Parmi les nombreuses démarches à effectuer pour vous conformer aux règles en vigueur, on distingue la rédaction des statuts, la publication de votre statut dans un journal officiel, l’obtention d’une immatriculation et de la carte T.

La rédaction des statuts demeure une tâche relativement complexe pour les débutants, mais reste d’une grande importance. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel comme un expert-comptable ou un avocat pour la réaliser convenablement.

Pour immatriculer votre statut au RSAC, vous devez vous rendre à la chambre de commerce qui s’occupera de réaliser les formalités nécessaires. Mais pour obtenir l’autorisation d’exercer en tant qu’agent immobilier, vous devez impérativement faire la demande de la carte T. Il s’agit de la carte professionnelle d’agent immobilier.

Pour réaliser cette demande, vous devez remplir un formulaire administratif de demande et le signer. Vous devez ensuite fournir des pièces justificatives témoignant vos qualifications professionnelles. Une fois le dossier constitué, vous pourrez l’envoyer à la CCI (Chambre du Commerce et de l’Industrie). La carte T vous sera envoyée dans un délai de deux mois si votre demande est acceptée. Notez qu’elle est valide pour une durée de dix ans.

En tant qu’agent immobilier indépendant, vous devrez également souscrire une garantie financière obligatoire auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance si vous envisagez de gérer des fonds pour le compte de vos clients. Avec ce statut, vous avez également l’obligation professionnelle de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Ce contrat vous permet de couvrir les risques financiers, dommages corporels et dégâts matériels auxquels vous expose votre métier. Ce sont là les grandes particularités du statut indépendant pour les agents immobiliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici