Quelles solutions pour emprunter sans justificatifs ?

0

Les fêtes de fin d’année approchent et les dépenses s’apprêtent à augmenter. Alors que certains parents s’inquiètent déjà de la pénurie de jouets annoncée, d’autres prévoient les projets à financer. Cadeaux, voyages, dépenses plaisir : pour assurer l’ensemble des frais des fêtes, certains n’hésitent pas alors à demander des prêts. Plusieurs solutions existent, de fait, pour emprunter des sommes d’argent sans justificatif.

Noël et la hausse des demandes de facilités de paiement

Plusieurs raisons justifient de vouloir souscrire un contrat de prêt sans justificatif. Toutes les dépenses qu’on souhaite réaliser, après tout, ne dépendent pas forcément d’un grand projet justifiable. De nombreuses solutions de financement existent, par exemple, pour s’acheter une maison, une voiture ou financer des travaux. Pour ce type d’emprunt, il sera alors nécessaire de montrer des factures et de justifier l’utilisation de l’argent prêté. Pourtant, quand il s’agit simplement d’acheter un nouvel ordinateur portable, de financer un permis de voiture ou encore de se payer des vacances méritées, le besoin de justifier ces dépenses ne s’applique pas.

Pour ce type de projets, divers et variés, le consommateur s’oriente davantage vers des prêts sans justificatifs. Faire un mini prêt instantané sans justificatif, par exemple, a gagné en popularité dans la dernière année pour sa facilité d’accès, notamment sur des sites experts en ligne. Ce type de prêt, qui a bénéficié de la crise sanitaire et de la hausse d’utilisation de paiements en ligne, se voit également plus demandé autour des périodes de dépenses. C’est le cas de Noël, notamment. Après tout, les fêtes de fin d’année entraînent forcément une hausse de dépenses variées.

Repas des fêtes, vêtements pour les soirées, cadeaux pour tous les proches, possibles voyages ou déplacements : les frais s’accumulent. Le budget moyen placé dans le panier de Noël, en prime, continue d’augmenter chaque année. Même avec la crise sanitaire, en 2020, les Français ont préféré se faire plaisir pendant les fêtes. Une façon, certainement, de redonner du bonheur après une année compliqué. Le budget moyen est ainsi passé à 603 €, contre 549 € en 2019. Les cadres, eux, n’ont pas hésité à mettre jusqu’à 223 € de plus qu’en 2019, pour un Noël moyen de 877 €.

Quelles sont les solutions d’emprunt sans justificatif ?

Pour financer ces dépenses de Noël, les consommateurs, et notamment les ouvriers, à 17 %, n’hésitent pas à opter pour une solution de crédit de consommation. Puisque leur besoin d’argent ne dépend pas de projet affecté, ils peuvent alors s’orienter vers des types de crédits bien particuliers. Les prêts à la consommation sans justificatifs, en effet, sont des solutions de paiement qui viennent faciliter les emprunts pour tout type d’achat. Plusieurs solutions sont disponibles. Le choix de tel ou tel crédit dépendra, généralement, des besoins d’argent.

Le mini prêt instantané sans justificatif pour les petits montants

C’est le crédit le plus accessible et le plus rapide, sans hésitation. À tel point, d’ailleurs, que les gouvernements européens réfléchissent actuellement à augmenter le contrôle du mini-prêt. À l’heure actuelle, en effet, le mini prêt sans justificatif ne dépend pas de la législation encadrant les crédits à la consommation. Les sommes prêtées par ce type de crédit sont inférieures au minimum encadré. De nombreux services en ligne proposent ainsi, parfois quasi instantanément, des sommes d’argent allant jusqu’à 200 euros maximum.

Les crédits à la consommation habituels, en effet, répondent des demandes allant de 200 euros à 75 000 euros. Ici, ce sont des petites sommes demandées, dont le consommateur a un besoin plutôt pressant. Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’avoir une urgence derrière la demande. C’est aussi, surtout, une solution adéquate pour les projets qui ne nécessitent que des petits montants. Il est toutefois nécessaire de bien comparer les propositions de mini prêts afin de trouver l’offre la plus intéressante. Puisque le cadre légal est large, de nombreux organismes proposent souvent des taux d’emprunt assez abusifs.

Le prêt personnel sans justificatif, une option classique

Ce crédit entre dans les crédits classiques proposés par les banques. Ces dernières, en effet, offrent généralement trois types de crédits à la consommation. Les crédits affectés, tels que les prêts autos, les crédits renouvelables et les prêts personnels. Ces derniers sont ceux qui correspondent à des envies d’emprunt qui ne dépendent pas d’un projet précis. Leur montant et leur application sont encadrées par la législation française et européenne. La loi principale qui s’applique est la loi Lagarde.

Avec ce type de crédit, l’emprunteur dispose de toute latitude sur l’utilisation de l’argent emprunté. Il n’est soumis à aucune obligation d’achat pour en profiter. Les montants demandés peuvent aller jusqu’à 75 000 €. Pour profiter de ces crédits personnels, toutefois, il faudra cette fois-ci déposer un dossier plus complet. Dans ce cas, il est nécessaire de pouvoir justifier de revenus d’argent réguliers, d’un emploi stable ou encore d’un bon comportement financier.

Le crédit renouvelable, l’option qui assure une aide immédiate

Le consommateur peut également décider d’opter pour un crédit renouvelable. C’est une forme de crédit spécial qui se demande tant auprès d’organismes bancaires que certains magasins. Le principe de cet emprunt consiste à posséder une certaine somme d’argent à disposition complète, selon un montant maximum défini. La demande de prêt se fait donc sur cette somme disponible. Par conséquent, le remboursement des intérêts ne vaut que sur les sous réellement prêtés.

Ce type de contrat est valable sur un an, renouvelable. Tous les trois ans, l’organisme prêteur doit vérifier les capacités d’emprunt du consommateur. Cela permet, en tout cas, d’avoir une somme disponible de côté sur laquelle demander rapidement un montant à débloquer. Les remboursements doivent se faire assez rapidement, d’autant plus si l’emprunteur souhaite éviter des intérêts élevés.

Qui peut demander un prêt sans justificatif ?

Plusieurs types de candidats peuvent déposer un dossier pour demander un prêt à la consommation sans justificatifs. Selon le montant et les pièces du dossier, certains prêts plutôt que d’autres seront attribués. Par exemple, le mini-prêt à la consommation est particulièrement apprécié des consommateurs qui n’ont pas un profil classique.

Jeunes entrepreneurs, étudiants, salariés en CDD : sans stabilité, il est parfois difficile d’avoir un crédit classique. Ce genre de prêts, sur des petites sommes, se fait alors généralement en observant uniquement les relevés de compte, pour vérifier une bonne gestion. Les autres prêts, cette fois, dépendront davantage d’un profil un peu plus consistant.

Les organismes prêteurs vérifient, avant tout, le taux d’endettement et les capacités de remboursement de l’emprunteur. Comme toujours, ce sont les conditions classiques qui sont retenues. Le salaire fixe, l’emploi stable, la bonne gestion des comptes, la capacité à épargner, aucun crédit qui ne s’accumule : plus le dossier est solide, plus les chances sont bonnes d’obtenir ce crédit. De fait, crédit sans justificatif n’est pas synonyme de crédit sans justification de ressources ou d’identité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici