Capital obsèques : ce qu’il faut prendre en compte

0

Souscrire un contrat de prévoyance obsèques, c’est avant tout faire le choix de protéger sa famille et ses proches de façon à les décharger des contraintes financières et administratives inhérentes à l’organisation des obsèques. À la différence de l’assurance décès, laquelle prévoit, en cas de décès du souscripteur, le versement d’un capital (capital décès) que le bénéficiaire peut utiliser comme bon leur semble, elle a pour but exclusif le financement des funérailles. Selon la nature du contrat, le capital obsèques dont le souscripteur détermine le montant sera versé à l’individu ou à l’entreprise de pompes funèbres désigné(e) dans la clause bénéficiaire. Gros plan sur le capital obsèques.

Sommaire

Capital obsèques : de quoi parle-t-on ?

Une assurance obsèques est un contrat de prévoyance qui permet au souscripteur d’éviter de faire peser sur sa famille et ses proches un poids financier et administratif qui s’ajouterait à la douleur et au mal de vivre liés à son décès. Soulignons que l’organisation des obsèques génère un coût non-négligeable qui oscille en moyenne entre 2 500 € et 4 500 €.

Ce type d’assurance implique de déterminer une somme qui sera versée au bénéficiaire désigné dans la clause dédiée le moment venu. On parle alors de capital obsèques, lequel n’est versé qu’en cas de décès du souscripteur et ne servira qu’à régler ses obsèques. Celui-ci offre en principe à l’assuré deux possibilités.

Contrat obsèques en capital

Le capital obsèques est versé au bénéficiaire pour permettre à ce dernier de prendre en charge de A à Z l’organisation des funérailles, et ce, sans qu’il ait à se soucier des volontés du souscripteur. Ce type de contrat n’est donc associé à aucune convention obsèques dans laquelle le souscripteur détaille le déroulement de ses funérailles.

Contrat obsèques en prestations

Le capital constitué est transmis directement à l’entreprise de pompes funèbres. À la différence du contrat précédent, il inclut une convention obsèques et précise de facto les volontés de l’assuré sur les détails de l’organisation.

Si vous avez décidé d’organiser dès aujourd’hui le déroulement de vos obsèques de votre vivant, vous pouvez trouver un comparatif d’assurances obsèques sur top-obseques.fr, un outil en ligne vous permettant de dénicher en quelques clics le meilleur contrat du marché.

Des personnes âgées serrant la main d'un homme

Capital obsèques : qui peut en bénéficier le moment venu ?

Le bénéficiaire est la personne physique ou morale, selon la formule souscrite par l’assuré, qui percevra le capital obsèques en cas de décès et à qui revient la responsabilité d’organiser les funérailles. Il est au libre choix de l’assuré :

Dans le cadre d’un contrat en capital, le bénéficiaire peut être un proche, un membre de la famille, un ami, le conjoint / la conjointe de l’assuré… En souscrivant ce type de contrat, l’assuré a la possibilité d’en désigner plusieurs, et bien sûr de mettre en place une hiérarchie par rangs. Dans le cas où il met au même rang plusieurs bénéficiaires, il est libre d’indiquer pour chacun le pourcentage du capital obsèques qui leur sera versé.

Dans un contrat en prestations, le bénéficiaire est toujours un opérateur funèbre, en partenariat ou non avec l’assureur.

Comment alimenter son capital obsèques ?

Souscrire un contrat de prévoyance obsèques n’est pas nécessairement onéreux, d’autant que c’est à l’assuré de définir le montant du capital obsèques qui sera transmis au(x) bénéficiaire(s) le moment venu. Pour alimenter ce capital, 3 modes de versement s’offrent à lui :

Versement unique

L’assuré verse en une seule cotisation le capital défini préalablement. Si ce mode de versement est préconisé pour les personnes âgées, il est aussi très avantageux pour les plus jeunes du fait qu’il leur permet de faire croître le montant du capital chaque année écoulée.

Versement temporaire

Ici, le versement s’échelonne sur une période définie en avance (5, 10 ou 15 ans par exemple) et doit se faire de manière régulière (mensuelle, trimestrielle ou annuelle).

Cotisation viagère

Ce type de versement permet à l’assuré de cotiser mensuellement, trimestriellement ou annuellement jusqu’à ce qu’il décède. Sa souscription ne peut cependant s’opérer que dans une certaine tranche d’âge précisée par l’assureur. Elle est déconseillée si l’on est encore jeune du fait que l’on risque de payer plus que le capital garanti. Le montant que l’on verse en trop à son assureur est automatiquement à fonds perdu.

Selon l’âge de l’assuré, la rentabilité à laquelle il peut prétendre sera différente. C’est pourquoi, avant de faire un choix, il vaut mieux effectuer une simulation grâce à un simulateur en ligne ou avec l’aide d’un professionnel en la matière.

Des mains formant un toit avec des bonhommes en papier en dessous

Bien choisir ses prestations funéraires pour mieux protéger sa famille

En souscrivant une assurance obsèques, on protège sa famille en évitant à cette dernière d’avoir à financer ses funérailles. Mais encore faut-il faire très attention à bien choisir les prestations funéraires auprès de l’opérateur de pompes funèbres.

Parmi celles qui sont primordiales et sur lesquelles on ne doit en aucun cas faire l’impasse figurent principalement le cercueil (en cas d’inhumation) ou l’urne cinéraire (en cas de crémation), les porteurs, le véhicule, le maître de cérémonie, les frais que génèrent les démarches administratives, la plaque d’identité, la fondation et l’ouverture de caveau… Pour ce qui des couronnes et fleurs, des ornements et décorations, du garnissage, des soins de conservation, des frais de transport du corps, de la création de faire-part de décès, de l’entretien de la sépulture, des soins de conservation… de telles prestations sont facultatives, mais certaines sont tout de même indispensables.

Donc, avant de souscrire un contrat de prévoyance, il est dans l’intérêt du souscripteur de bien réfléchir sur les prestations funéraires à privilégier s’il désire vraiment s’assurer que sa famille n’aura rien à dépenser pour ses obsèques. L’idéal est d’orienter son choix vers un contrat obsèques en prestations obsèques personnalisées, auquel cas, il pourra préparer les funérailles de son vivant de manière sur mesure.

Il doit de surcroît prendre le temps de contacter plusieurs sociétés de pompes funèbres pour obtenir plusieurs devis chiffrés et bien sûr les mettre en concurrence. Lors de cette étape, l’assuré doit faire très attention aux dépenses qui resteront à la charge du ou des bénéficiaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici