Comment calculer facilement le coût d’un crédit à la consommation ou immobilier ?

0

Le coût total d’un crédit se défini comme une donnée essentielle permettant d’évaluer une offre. Quand il s’agit d’un emprunt à taux fixe, l’établissement bancaire doit le communiquer dans le tableau d’amortissement joint à l’offre de prêt. En revanche, la règle diffère dans le cas où il s’agit d’un crédit à taux variable. Découvrez comment calculer le coût global d’un crédit à la consommation ou immobilier.

Les différences entre un crédit à la consommation ou immobilier

Le crédit à la consommation, appelé aussi prêt personne, ne requiert pas de justification. A l’inverse du crédit immobilier, ce type de crédit s’obtient plus facilement. Comme son nom l’indique, le prêt personnel est généralement utilisé pour couvrir les dépenses liées à l’achat de biens personnels, comme une voiture ou des travaux. Bien souvent, ce genre de crédit est plus onéreux qu’un prêt immobilier, en raison du taux d’intérêt particulièrement élevé.

Couvert pas des garanties et des assurances, le crédit immobilier permet de protéger l’emprunteur des aléas de la vie pouvant survenir, tels que la maladie ou un licenciement. Par ailleurs, il existe notamment le prêt personnel à but immobilier. Si son appellation peut prêter à confusion, cette offre n’est pas destinée pour le financement d’un bien immobilier. Ce type de crédit est plutôt utilisé pour financer les coûts annexes, qui surviennent dans le cadre d’un achat immobilier.

Qu’est-ce que le coût total d’un crédit ?

Le coût total d’un emprunt est la différence entre le total des mensualités et le montant de l’emprunt, hors frais fixes. Quatre paramètres sont à prendre en compte pour le calculer :

  • Le montant emprunté ;
  • La durée du contrat ;
  • Le taux d’intérêt appliqué ;
  • La fréquence des remboursements.

L’ensemble de ces données permettent d’élaborer un tableau d’amortissement. En règle, générale, un échéancier est compris dans l’offre d’un emprunt. Ce document retranscrit le montant dû à chaque échéance. Sur cet échéancier, le remboursement est réparti comme ceci :

  • Le capital ;
  • Les intérêts ;
  • Les assurances.

Dans le cadre d’un crédit à la consommation ou immobilier, le montant des échéances doit rester raisonnable.

Déterminer sa capacité d’emprunt

Avant de déterminer la capacité d’emprunt, il faut prendre connaissance de sa capacité de remboursement mensuelle. Il est indispensable de bien analyser sa situation financière au risque de définir une mensualité trop élevée. Globalement, une mensualité versée représente à la fois une part au paiement d’intérêts et au remboursement d’une partie du capital emprunté.

Pour calculer correctement la capacité d’emprunt, voici quelques conseils et paramètres à prendre en compte :

  • Calculer la capacité d’emprunt en fonction des taux, de la durée souhaitée et des mensualités adaptées à la situation financière.
  • Avant de faire une simulation d’un prêt, il faut opter pour le taux d’intérêt « tout compris ». Celui-ci comprend les assurances, ainsi que les autres les frais.
  • Le taux d’intérêt se calcule en utilisant la méthode proportionnelle. Il s’agit de la méthode qui est utilisée dans le cadre d’un crédit immobilier ou à la consommation.

Calcul de la capacité d’emprunt

  • Pour calculer la capacité d’emprunt, les chiffres suivants sont à connaître :
  • Calculer la somme d’argent mensuelle qu’il vous faudra rembourser ;
  • Selon la situation financière, il est possible d’estimer le montant qui peut être emprunté en sollicitant sa banque ;
  • Calculer la durée de crédit ;
  • Connaître le taux du prêt pour définir le coût global du crédit.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici