Lorsqu’on la compare au reste de l’Europe, la France est de loin une championne de l’épargne sécurisée. Il suffit de regarder les chiffres de 2019 pour se rendre compte que les Français aiment beaucoup épargner : le taux d’épargne des ménages est passé de 14,9 % en fin 2018 à 15,2 % en 2019. Cependant, même si les Français démontrent une appétence singulière pour les produits d’épargne sécurisés (livrets A, assurance-vie, actions, titres de créance…), il y a une évidence qu’on ne peut nier. Les taux de rendement des placements sur les livrets réglementés connaissent une baisse vertigineuse d’année en année. Aux bas taux d’intérêt s’ajoutent les prélèvements et les taxes, ce qui rend les livrets d’épargne définitivement moins intéressants. Il existe pourtant d’autres façons d’épargner qui rapportent souvent plus, sans qu’on soit pour autant obligé de prendre de gros risques. Certaines de ces solutions peu plébiscitées sont assez originales. Découvrez-les dans cet article.

Sommaire

Investir dans une valeur sûre : l’or

On vous l’accorde, ce placement d’épargne est assez classique. Cependant, un placement dans l’or peut s’avérer intéressant, vu qu’aujourd’hui le livret A est rémunéré au taux le plus bas historiquement (0,5 %). L’investissement dans l’or consiste en une opération d’achat/revente de ce métal précieux.

Après l’achat de lingots d’or, il est plus avantageux de les revendre en période de creux économique. En effet, c’est dans ces moments que les investisseurs se ruent vers ce métal pour profiter de sa stabilité. Pour rester rentable, il est donc important de savoir quand acheter et surtout quand vendre des lingots d’or. Lorsqu’on ne procède pas avec précautions, il est possible d’essuyer des pertes.

Des lingots d'or

Si vous vous questionnez sur le déroulement d’une vente d’or, sachez qu’il n’y a rien de plus simple. Il existe des agences spécialisées dans l’achat et la vente de métaux précieux. Vous pouvez donc vous rapprocher d’une agence comme la Maison Française de l’Or, dont le site officiel est https://www.goldinfo.fr/, pour vendre vos lingots à un taux avantageux afin de tirer profit de votre investissement. Les comptoirs de cette agence estiment gratuitement la valeur des lingots en se basant sur leur poids et le cours actualisé de ce métal précieux.

S’il est facile de vendre de l’or, qu’en est-il de son achat ? Deux solutions s’offrent à vous : l’achat de l’or physique (lingots) et l’achat de l’or papier (titres). Vous pouvez effectuer votre investissement en vous rapprochant de certains acteurs comme :

  • Les établissements spécialisés ;
  • Les banques qui proposent ce service ;
  • Les courtiers…

En ce qui concerne les taxes relatives à un investissement sur l’or, vous avez le choix entre deux formules. La première consiste en un prélèvement de taxe forfaitaire sur le coût total des métaux acquis. La seconde formule consiste à se soumettre au régime des plus-values sur les biens meubles.

L’investissement immobilier, une solution intéressante

Il est vrai que les livrets d’épargne sont des investissements sans risques. Mais cultiver une aversion particulière envers le risque, plébisciter la prudence à l’excès peut mener à perdre de l’argent. Eh oui, lorsqu’on fait un rapprochement, on se rend compte que le taux d’intérêt actuel du livret A (0,50 %) ne couvre pas l’inflation dont le taux est estimé à 1,2 % pour 2020. En continuant à gaver votre livret bancaire, vous perdez donc en pouvoir d’achat.

La prise de risque peut être calculée, afin d’espérer une meilleure rémunération de votre épargne. L’investissement dans l’immobilier locatif n’est peut-être pas un placement sans risques, mais il s’agit de l’une des meilleures solutions pour épargner. Il peut vous rapporter plus gros qu’une épargne classique dans une banque.

Il existe plusieurs dispositifs d’État qui vous permettent d’envisager sereinement l’avenir en choisissant d’épargner dans l’investissement immobilier. En plus de faire fructifier votre épargne, ce placement est la solution par excellence qui vous permettra de constituer un patrimoine transmissible. En plus de vous protéger, vous et votre famille, cette solution offre la possibilité de percevoir des loyers réguliers et de bénéficier d’importantes réductions d’impôts, sous conditions.

Pour investir dans l’immobilier, il est possible d’effectuer un placement en pierre papier (tout comme pour l’or papier) ou de procéder à l’acquisition d’un bien immobilier physique. Dans ce dernier cas, les possibilités sont nombreuses :

  • L’investissement locatif dans l’immobilier neuf ;
  • L’investissement locatif dans l’immobilier ancien ;
  • L’achat-revente de biens immobiliers…

Dans un cas comme dans l’autre, il est important d’appliquer des règles strictes pour réussir dans ce domaine. Généralement, l’investissement locatif n’est que très peu risqué. Mais entre un mauvais choix de l’emplacement, des locataires mauvais payeurs ou encore une mauvaise estimation du prix du loyer, les risques ne sont pas négligeables. Il est souvent conseillé de déléguer la gestion de son patrimoine immobilier à des spécialistes pour optimiser le rendement de l’investissement.

Investir dans le cinéma

Moins plébiscitée que les placements précédemment présentés, l’investissement dans le cinéma est une solution alternative plus intéressante que l’épargne classique. De façon schématique, il consiste à acquérir des œuvres d’art et à les revendre dans l’optique de réaliser une plus-value. Ici également, il est important de bien connaître le domaine avant de se lancer, au risque de faire banqueroute.

Une caméra ancienne

Généralement, pour faire un placement dans le cinéma, les investisseurs se réfèrent aux Sofica (sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuelle). Ces sociétés recueillent des fonds privés et les utilisent pour financer des projets cinématographiques. Après que l’œuvre sera mise sur le marché, les recettes générées seront redistribuées aux investisseurs, au prorata de leurs parts respectives.

Avez-vous déjà pensé à investir dans une forêt ?

Cela vous paraît-il saugrenu ? Pourtant, devenir propriétaire d’une forêt n’a rien d’absurde. Il s’agit d’une manière originale et écologique de valoriser votre épargne. Tout comme pour l’immobilier, ce type d’investissement nécessite d’importants frais. L’investissement est peu liquide et il ne faudra pas s’attendre à des rendements très élevés. Néanmoins, ce type d’investissement offre de nombreux avantages fiscaux. Pour investir dans une forêt, il faut généralement acheter un domaine privé. Il suffit de faire quelques recherches pour dénicher des intermédiaires. Pour réussir ce type d’investissement, il est important d’avoir une assez bonne connaissance de la gestion forestière.

En effet, une forêt doit être entretenue, aménagée et boisée. Cependant, vous pouvez mandater une société spécialisée pour s’occuper de votre investissement contre des commissions.

En conclusion, il existe plusieurs solutions qui permettent de faire mieux fructifier son épargne en se détachant de l’assurance-vie et des livrets A. Cependant, il faut généralement avoir de bonnes connaissances dans des domaines spécifiques (la joaillerie, l’immobilier, le forestier, le cinéma…) pour pouvoir réussir ces placements alternatifs. Faire confiance à des professionnels de l’investissement sera donc nécessaire pour réussir votre projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici