Très attractive sur plusieurs plans, la location meublée en résidence gérée ou LMNP fait partie des secteurs d’investissement immobilier les plus rentables et les plus sécuritaires. Ce système d’investissement locatif permet aux acquéreurs français de constituer un patrimoine immobilier. Qui est concerné par la location meublée en résidence gérée et comment fonctionne-t-elle ? Nous vous livrons toutes les réponses dans cet article.

Comment fonctionne la location meublée en résidence gérée ?

Dans un schéma classique, la location meublée en résidence gérée implique un propriétaire, qui confie son bien immobilier meublé à un gestionnaire. Aussi connu sous le nom d’exploitant de la résidence, ce dernier se chargera de la mise en location et de la gestion complète du logement.

Qui peut investir dans la location meublée en résidence gérée ?

Tout individu peut prétendre à la location meublée. En effet, un particulier néophyte dans le secteur de l’investissement locatif peut très bien opter pour la location meublée en résidence gérée. La formule de location gérée est également monnaie courante chez les propriétaires qui disposent de plusieurs (à partir de deux ou trois) logements à leurs actifs.

Ainsi, que vous soyez un novice dans le secteur de l’investissement immobilier ou un investisseur aguerri, pensez à faire appel à un professionnel comme Periance Conseil pour vous accompagner dans la gestion de votre patrimoine. Notez que le gestionnaire professionnel assurera toutes les démarches administratives, sans oublier la gestion quotidienne de votre bien. Les loyers payés par les locataires vous seront alors versés chaque mois ou chaque trimestre selon les conditions définies dans votre bail.

Une résidence neuve pour investir

Quelles sont les conditions d’une telle location ?

Une location meublée en résidence gérée doit remplir quelques critères pour ne pas être redressée sur le plan fiscal. Il faut savoir qu’une location meublée concerne avant tout les résidences de service. De ce fait, le propriétaire doit respecter quelques conditions pour répondre à une qualité optimale recherchée dans le secteur.

Parmi ces conditions figure la nécessité d’une réception clientèle dans l’immeuble ou la résidence de service. Toutes les prestations basiques sur le plan logistique doivent également figurer dans le service proposé par la résidence. On cite :

  • le service de nettoyage, incluant le nettoyage des linges de maison,
  • les rangements,
  • les ustensiles de cuisine et la vaisselle,
  • une table et des sièges,
  • le service de petit-déjeuner.

C’est le gestionnaire de la résidence qui veille à ce que ces prestations soit proposées aux locataires. L’investisseur lui, n’a pas en s’en préoccuper.

Les avantages de la location en résidence gérée

La location meublée en résidence gérée fait partie des moyens d’investissement immobilier les plus intéressants, surtout en termes de rentabilité et de sécurité. En réalité, si ce placement locatif fait autant d’adeptes, c’est parce qu’il procure de nombreux avantages.

Le statut LMNP

La location meublée en résidence gérée rentre dans le régime LMNP (loueur meublé non professionnel). Contrairement au statut de loueur meublé professionnel (LMP), qui doit être à la fois inscrit au Registre du Commerce et dépasser les 23 000 € TTC de recettes locatives par an, le statut LMNP se veut plus courant et plus avantageux.

En effet, les loyers imposés au statut LMNP rentrent dans le cadre du régime BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux. Ce régime est de loin plus avantageux que les revenus fonciers, qui sont plus lourds sur le plan fiscal. En optant pour le statut LMNP, vous avez le choix entre imposer vos recettes selon le régime micro-BIC et le régime réel.

Un placement plus avantageux que la location nue

En plus de l’avantage fiscal, la raison pour laquelle la plupart des investisseurs immobiliers choisissent la location meublée en résidence gérée est que, contrairement à la location nue, elle se veut plus avantageuse en matière de recette. En effet, il est tout à fait courant de demander un loyer supérieur pour une même résidence de 10 % à 30 % par rapport à un logement vide.

Tous les arguments sont valables, qu’il s’agisse de l’emplacement, de la qualité du service et du mobilier qui la compose, sans parler des points marketing importants. De plus, il faut savoir que les locataires ne restent pas longtemps dans une location meublée. Elles sont destinées :

  • aux personnes en transit professionnel ou personnel,
  • aux étudiants,
  • à un usage touristique.

La particularité du contrat de bail

En choisissant un exploitant de la résidence, vous signez avec ce dernier un bail qui assurera un versement de loyer sur 9 à 12 ans. Ce contrat est de loin le meilleur avantage dont dispose le propriétaire concernant la location meublée en résidence gérée.

En effet, l’exploitant de la résidence trouve des locataires. Le contrat stipule que le versement du loyer se fera tous les trimestres. Le reste n’est pas à la charge du propriétaire. S’il arrive qu’un locataire quitte le logement, l’exploitant devra quand même verser un loyer complet au propriétaire en couvrant les impayés et les absences.

Quels sont les types de locations meublées en résidence gérée ?

On distingue trois principaux types de locations meublées en résidence gérée. Ce sont :

  • les résidences étudiantes,
  • les résidences touristiques,
  • les résidences destinées aux seniors et aux personnes âgées dépendantes.

Un couple d'acheteur qui signe une vente

Les résidences étudiantes

On compte un manque d’environ 20 000 à 30 000 logements d’étudiants dans toute la France. C’est dans ce sens que les résidences étudiantes se sont multipliées à travers le pays en essayant de proposer des solutions adaptées aux étudiants. Pour être qualifiée de résidence étudiante, il faut que celle-ci compte au moins 70 % de locataires étudiants en son sein.

Les résidences de tourisme

Comme leur nom l’indique, les résidences de tourisme sont une forme de location saisonnière. L’agence de gestion assure la réservation des locataires durant les saisons hautes et basses. Idéalement, la résidence devra se situer dans un lieu propice au tourisme, à l’exemple des montagnes, du littoral, des villes animées et dynamiques, etc.

Les résidences seniors et les EHPAD

Qu’il s’agisse de résidence senior ou d’EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), ces types de résidences sont à la fois délicats et stricts. Il existe plusieurs normes à respecter en vue de catégoriser la résidence comme étant de référence. Une convention tripartite devra être faite pour veiller à ce que toutes les réglementations soient respectées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici