Donald Trump menace de réguler les cryptomonnaies : quelles conséquences sur le marché ?

Jeudi 11 juillet 2019, le président des États-Unis, Donald Trump, a publié une série de tweets dans lesquels il commentait la récente création par Facebook de sa propre monnaie numérique, la Libra. Il y exprimait tout le mal qu’il pensait de ces monnaies, qu’il n’estime pas être de l’argent, et il semblerait qu’une tentative de régulation soit actuellement en discussion dans les couloirs du Congrès. Quelles en seraient les conséquences ?

Protéger les banques et la stabilité des monnaies

Derrière une série de tweets au style unique, les intentions de Donald Trump semblent assez claires. Le président des États-Unis souhaite protéger les banques américaines des risques que font peser les cryptomonnaies sur elles. Il est vrai que si n’importe quelle entreprise de technologie peut émettre sa propre monnaie, on peut se demander quelle utilité auront les banques dans dix ans, notamment la Banque Centrale et son dollar américain.

Pour cela, Donald Trump a exprimé son admiration patriotique envers le dollar américain, « une monnaie plus forte que jamais […] et qui le restera pour toujours ». Même si ce n’est pas vrai et qu’il est préférable d’obtenir un crédit à la consommation en euro, le dollar américain n’en est pas moins une monnaie plus stable que toutes les cryptomonnaies et que les banques et les grandes entreprises du monde ont tout intérêt à préserver.

Bannière 728x90

De nouvelles menaces de régulations

Pour appuyer son propos, Donald Trump a réitéré à demi-mot des menaces de régulations des cryptomonnaies. Facebook a déjà été sommé d’interrompre le développement de son projet Libra par le Congrès, mais toutes les entreprises américaines pourraient bientôt avoir l’obligation de demander une licence bancaire pour pouvoir émettre leur propre monnaie.

Les précédentes annonces d’une potentielle juridiction de ce genre avaient eu de fortes répercussions sur le cours du Bitcoin dont la hausse s’était alors interrompue et inversée rapidement. Cette fois-ci, la série de tweets n’ayant été suivie d’aucune annonce concrète, elle n’a eu aucune conséquence majeure sur les cours des plus grandes cryptomonnaies.

Quelles conséquences à long terme ?

La première conséquence à moyen terme, c’est que le bitcoin et les cryptomonnaies seront sans doute au centre de beaucoup de débats économiques lors des élections présidentielles américaines de 2020. La seconde conséquence, c’est qu’en obligeant les cryptomonnaies à obtenir des licences, Donald Trump est peut-être en train d’ouvrir la voie à leur légitimation publique.

Les cryptomonnaies seront alors sans doute rapidement récupérées par de grandes structures et de grandes banques. Elles perdront donc leur statut de monnaies alternatives, mais elle pourrait également devenir beaucoup plus officielle. La guerre entre les différentes cryptomonnaies fera alors sans doute rage pendant quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*