Comment gérer les premières difficultés financières de sa start-up ?

Créer une entreprise est à la portée de tous. C’est de la faire résister aux épreuves qui est plus difficile. Des épreuves, il y en a toujours et les start-ups qui ne rencontrent jamais de difficultés financières se comptent sur les doigts d’une main. Il faut donc s’y préparer dès la création de l’entreprise pour savoir comment réagir.

Gérer les dettes de l’entreprise

Pour une start-up, il est presque impossible de ne pas s’endetter. D’ailleurs, l’absence de dette d’une jeune pousse est généralement le signe d’une croissance à l’arrêt. C’est donc plutôt mauvais signe. Il faut donc accepter le fait de devoir s’endetter et apprendre à le gérer pour ne pas se laisser submerger quand les premières mensualités tomberont.

D’ailleurs, il est recommandé de garder à l’esprit la date d’échéance et le montant de la première mensualité en permanence pour bien s’y préparer et prévoir le plus précisément possible les stratégies qui permettront de dégager suffisamment de revenus pour les rembourser. En dernier recours, il arrive que des entrepreneurs souscrivent à un crédit à la consommation pour combler quelques dettes, mais il vaut mieux éviter de mélanger ses finances personnelles avec celles de son entreprise.

Bannière 728x90

Récupérer l’argent qui est dû à l’entreprise

Effectivement, si l’entreprise est endettée, il est préférable qu’elle gère elle-même sa dette. Si elle s’aggrave lors des premières difficultés financières, il ne faut pas paniquer immédiatement. Il faut plutôt commencer par tout mettre en place afin de récupérer l’argent qui est dû à l’entreprise, notamment sous forme d’impayés clients.

Une fois de plus, il est préférable de s’y prendre un peu à l’avance, car la relance de plusieurs clients peut prendre du temps avant de porter ses fruits. Néanmoins, vous pouvez commencer par faire quelques calculs et si vous découvrez qu’un paiement complet ou partiel des impayés clients pourrait changer la situation de l’entreprise, alors lancez-vous rapidement.

Réduire les coûts de l’entreprise

Une difficulté financière peut aussi être l’occasion d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise en la rendant plus efficace et moins coûteuse. Pour cela, il faut se pencher sur les coûts de production et demander de nouveaux devis pour vérifier s’il est possible de les baisser. Il est également possible d’économiser sur les charges fixes comme les fournitures, les déplacements, etc.

Enfin, il est également possible de déménager l’entreprise. Une start-up est généralement suffisamment petite pour que cela soit facile à mettre en place. Or, certaines régions offrent des avantages très intéressants, comme des bureaux gratuits, des crédits d’impôt, des réductions de taxes, etc. Ces quelques économies peuvent faire la différence dans les premières années d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*