Comment une vaste arnaque immobilière a-t-elle pu ruiner plusieurs dizaines de joueurs de foot professionnels ?

Arnaque immobilière

C’est le journal sportif l’équipe qui a révélé le scandale au début de cette semaine. Plusieurs joueurs de foot français et internationaux auraient été victimes d’une escroquerie suite à certains de leurs placements immobiliers. Le préjudice est actuellement estimé entre 40 et 100 millions d’euros ! Une vaste arnaque qui aura peut-être des répercussions sur l’investissement immobilier en général.

Une arnaque bien organisée

L’arnaque dont ces joueurs ont été victimes a été très bien organisée et n’importe qui aurait pu tomber dedans. Des spécialistes de l’investissement leur proposaient de placer leur argent dans des biens immobiliers classés monuments historiques et de payer pour leur rénovation. Ainsi, les joueurs payaient peu pour le bien immobilier, mais beaucoup pour les travaux.

Quel intérêt y trouvaient-ils ? Ils obtenaient ainsi, grâce aux travaux de rénovation sur les monuments historiques, d’importantes réductions d’impôts. Le problème, c’est que les travaux n’ont jamais eu lieu et que leur argent s’est volatilisé. Les joueurs concernés ont réagi trop tard et beaucoup d’entre eux sont désormais ruinés et doivent rembourser des sommes colossales qu’ils n’ont pas.

Faut-il craindre les arnaques immobilières ?

Bien sûr, les arnaques immobilières existent, mais elles ne concernent pas tous les profils. Un particulier lambda qui souhaite investir n’aura qu’à se tenir informé des dispositifs et des lois qui concernent l’immobilier sur Actual Immo, par exemple, et il sera à l’abri de la plupart des problèmes qui pourraient se poser à lui. Effectivement, la plupart des arnaques immobilières nécessitent des dispositifs exceptionnels.

De plus, le montant classique de l’investissement locatif d’un particulier n’est pas assez important pour justifier la mise en place d’un dispositif risqué. Le particulier n’a donc qu’à être attentif au bon respect des règles en vigueur, se tenir correctement informé des niches fiscales et des dispositifs dont il peut profiter lui-même, sans l’intervention d’un tiers, et il ne craindra pas grand-chose pour son argent.

Aucune plainte précise n’a été déposée

L’arnaque dont ont été victimes ces footballeurs professionnels aurait démarré au début des années 2010. Elle aurait coûté très cher à des dizaines de footballeurs et en aurait laissé quelques-uns totalement ruinés. Pourtant, seules deux plaintes contre X ont été enregistrées et peu de joueurs ont accepté de sortir de leur anonymat pour témoigner.

Il y a donc peu d’espoir que les responsables soient un jour poursuivis et punis. D’abord, il est difficile de les identifier précisément, d’autant plus que de nombreuses banques et de nombreux notaires semblent avoir fermé les yeux sur beaucoup d’irrégularité. En plus, la honte de ces joueurs arnaqués les empêche d’en parler au grand jour et de déposer plainte. Ainsi, le dossier ne semble pas près d’avancer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*