Les conseillers en gestion de patrimoine entrent dans l’ère digitale

Ere digitale

A l’heure où la gestion du patrimoine prend de nouvelles tournures, l’ère digitale semble fait son arrivée pour aider les CGPI dans leur travail quotidien.

Conseiller en gestion de patrimoine : un métier en plein essor

Alors qu’il s’agit d’une profession récente, le métier de conseiller en gestion de patrimoine semble être sur la bonne voie puisque le nombre de professionnels ne cesse d’augmenter pour répondre à une demande croissante. On retrouve désormais en France plus de 4000 cabinets de gestion de patrimoine indépendants, comme Agora Finance,  qui représentent plus de 15% de l’épargne nationale française. En effet, ces professionnels sont devenus de vrais experts et permettent de répondre à des questions techniques ou à orienter leurs clients vers la bonne décision, chose que les banques ne sont pas toujours en moyen de faire. Leur rôle ici est de permettre aux clients de remplir leurs objectifs personnels et d’articuler les dimensions financières, juridiques et fiscales en fonction de leur situation et de leurs ambitions. C’est une branche de métier qui semble être devenue primordiale dans le quotidien des Français.

L’ère digitale

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine semble suivre le progrès technologique puisque la relation de proximité entre le client et le professionnel grâce à l’ère digitale est devenue un véritable atout en termes de conseil. C’est une réelle opportunité qui permet de simplifier les process et de rassembler la relation humaine avec le client. Les produits proposés doivent être régulièrement en phase avec la connaissance et les dernières évolutions. Le digital leur permet ainsi de pouvoir se développer et de proposer à leurs clients de nouveaux modes de fonctionnement.

Les outils numériques et la protection des données attirent de plus en plus de clients. En effet, les techniques traditionnelles de développement ne semblent plus adaptées et il faut désormais se tourner vers des modèles plus flexibles proposant de nombreuses fonctions. Quoiqu’il en soit, le digital prend désormais une place considérable dans n’importe quelle branche de métier, permettant aux professionnels et aux particuliers de trouver un terrain d’entente fiable et de favoriser les opérations. C’est une réelle avancée dans le milieu économique et dans l’immobilier puisqu’il est désormais possible de mieux se projeter vers l’avenir. De nombreuses innovations pour rendre le métier de conseiller en gestion de patrimoine encore plus fonctionnel ne devraient pas tarder à pointer le bout de leur nez. Cependant, bien que l’ère digitale soit une aide considérable dans leur travail, les CGPI pensent tout de même que la relation avec le client est primordiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*