Le Prêt Jeune Avenir, comment l’obtenir ?

Le Prêt Jeune Avenir est réservé aux jeunes actifs et aux apprentis

Lorsqu’il s’agit de démarrer dans la vie active, les frais occasionnés par une installation en location, l’acquisition d’un véhicule, l’achat de matériel électroménager ou autre meubles pour s’équiper, sont inévitables. Le Prêt Jeune Avenir offre une solution aux jeunes actifs ou contrats d’apprentissages afin de financer leurs besoins.

Le Prêt Jeune Avenir, qu’est-ce que c’est

Un crédit réservé aux jeunes actifs entre 18 et 25 ans, ainsi qu’aux apprentis entre 16 et 18 ans, c’est ce que propose le Prêt Jeune Avenir ou PJA dans sa version abrégé. Il se définit par un montant de 5000€ maximum d’emprunt, qui sera reversé en une seule fois et devra être remboursé sur une période allant de 24 à 60 mois. Un de ces avantages et non des moindre c’est qu’il est à taux zéro.

L’article 126 de la loi Financement de la Sécurité Sociale pour 2007 est à l’origine de la prise en charge des intérêts par La CAF, ou Caisse d’Allocation Familiales, sur le Fond National des Prestations Familiales.

Quelles conditions remplir pour obtenir un Prêt Jeune Avenir ?

Comme évoqué ci-dessus il faut, dans un premier temps, être en possession d’un contrat de travail et être âgé entre 18 et 25 ans, ou être apprenti âgé de 16 à 18 ans. Si le contrat n’est pas encore établi alors il faut se prémunir auprès de son futur employeur d’une promesse d’embauche. A noter : seuls les titulaires des employés de la fonction publique pourront prétendre au PAJ.

Le montant des ressources financières doit impérativement être communiqué à la CAF pour permettre le calcul du montant du crédit accordé. Car en effet, les ressources trimestrielles ne doivent pas dépasser 3000€ pour une personne vivant seule et 4500€ pour un couple. Si l’emprunteur vit au domicile parental, alors les ressources des parents seront également prises en compte.*

Quelles démarches sont nécessaires pour un Prêt Jeune Avenir ?

Le dossier se fait auprès de la CAF en réclamant une attestation, ensuite vous devrez renseigner vos données personnelles et bien entendu procurer la copie de vos 3 derniers bulletins de salaire. Un formulaire justifiant de votre état civil, de votre situation personnelle et professionnelle et de votre lieu de résidence devra être fourni.

Vous devrez attester de ne pas avoir eu recours à un Prêt Jeune Avenir antérieurement et de ne pas vous en servir dans le cadre d’un rachat de crédit ou d’un remboursement de dettes. Vous devrez également signer un acte d’engagement sur l’honneur pour bénéficier du PAJ.

Lire aussi : Prêt sans banque : les modalités de demande d’argent pour un besoin urgent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*