Les SCPI acquièrent des biens partout en France et en Europe

Illustration d'une SCPI en Europe

Les SCPI, fortes d’une bonne réputation, d’un capital séduction confortable et d’un bilan alléchant, poursuivent leur expansion et leur développement en augmentant leur patrimoine. Cette multiplication des acquisitions, signe d’une bonne santé financière, s’opère dans différents secteurs et les SCPI investissent aussi bien dans des immeubles de bureaux que dans des commerces en tout genre.

L’immobilier de bureau à la cote

PF02 a agrandi son patrimoine avec trois immeubles de bureaux situés à Bordeaux et Antibes, six immeubles de bureaux, logements et résidence étudiante à Nantes et un peu partout en France, alors que Immo Placement poursuit des investissements plus ciblés géographiquement et a acquis des bureaux grenoblois pour 776 700€. La SCI Offenbach a quant à elle mis dans son panier des bureaux d’un immeuble de huit étages situé à Stuttgart. Encore des bureaux pour la SCPI Allianz Pierre, qui a investi à Charenton le Pont.

Les commerces ne sont pas en reste

Pierre Plus, par exemple, a fait l’acquisition de trois commerces loués, dont un situé sur l’esplanade de la Défense et occupé par un commerce de restauration rapide, et deux en périphérie d’Avignon. Actipierre Europe, une SCPI dont le patrimoine s’étend dans toute l’Europe, a fait, quant à elle, l’acquisition d’une boutique de prêt-à- porter au pied d’un immeuble dans le 7è arrondissement de Paris. L’OPCI BNP Paribas Diversipierre a acheté le Heron Parc, un parc d’activité à Villeneuve d’Ascq. En Province, c’est à Saint-Malo, Quimper et Niort que Sofipierre a fait quelques emplettes et se retrouve en possession de locaux accueillant des boutiques comme IKKS ou Du Pareil au Même. Immorente et Immorente 2 ont respectivement investi à Tarbes dans l’immeuble que loue Damart, et dans un immeuble de commerces à Nancy. PFO s’est porté acquéreur de divers biens, dont le parc d’activité Kerlan à Vannes, et a pour locataires pas moins de huit restaurants Buffalo Grill.

Un hôtel comme au Monopoly

Les hôtels sont également convoités par les SCPI et font l’objet de belles transactions. Récemment, la SCPI Laffitte Pierre a acheté l’hôtel Carlton, qui compte 80 chambres et se situe place de la République à Lyon. La SCPI ne s’est pas arrêtée là et a également acquis l’hôtel Adagio et ses 142 chambres, situé rue Trinquet à Marseille.

Si les SCPI qui investissent sont les SCPI qui réussissent, ces exemples de transactions, couplées avec le classement des meilleures SCPI 2017, peuvent être des pistes à suivre pour ceux qui envisagent d’investir en SCPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*