Toshiba annonce des milliards de perte et dégringole en bourse

Logo de l'entreprise Toshiba

Rien ne va plus pour Toshiba, dont la cotation en bourse ne cesse de dégringoler. A l’origine de ce dévissage, l’annonce d’une perte record chiffrée en milliards d’euros et directement imputable à son activité nucléaire aux Etats-Unis.

Des problèmes de liquidités à court terme ?

Lundi 26 décembre 2016, alors que le patron du conglomérat industriel japonais Toshiba devait donner une interview, le porte-parole de l’entreprise fait savoir qu’elle est annulée, et ce, sans fournir la moindre explication. Le lendemain, la nouvelle tombe, le groupe doit faire face à une perte financière record, se chiffrant en milliards d’euros. En cause, le rachat d’une société américaine du secteur du nucléaire par sa filiale Westinghouse.

En bourse, les effets d’une telle annonce ne se sont pas faits attendre. Le jour même, l’action perd ainsi 12%. Le lendemain, nouvelle baisse de 20,42%. Une situation particulièrement inquiétante pour le géant japonais déjà mis à mal suite à la révélation de malversations financières courant de l’année dernière. L’agence de notation financière Moody’s craint d’ailleurs que cette situation ne mette en difficulté Toshiba qui pourrait manquer de liquidités. Elle a donc dégradé sa note à Caa1.

Un coût financier mésestimé

En 2015, Toshiba fait l’acquisition, via sa filiale Westinghouse, de CB&I Stone & Webster. Il s’agit d’une entreprise américaine spécialisée dans la construction de sites nucléaires. A l’époque, le conglomérat nippon se félicite de ce rachat.

Malheureusement, il semblerait que chez Westinghouse, on ait effectué une estimation erronée du coût réel des projets dans lesquels la firme américaine est engagée. La faute au vendeur affirme la filiale de Toshiba qui accuse Chicago Bridge & Iron, d’avoir omis des informations essentielles qui auraient pu influer sur la décision de rachat. Un conflit aujourd’hui porté devant la justice américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*