Assurance, mutuelle, institution de prévoyance… quelles différences ?

Illustration d'assurance et mutuelle

Le langage du monde des assurances est complexe et il n’est pas toujours aussi simple de s’y retrouver parmi les termes complexes utilisés dans ce milieu. Comment différencier une compagnie d’assurance d’une mutuelle ? Qu’est-ce qu’une institution de prévoyance ? Voici quelques explications qui vous aideront à éclaircir le sujet.

Les compagnies d’assurance

Les compagnies d’assurance sont des entreprises privées proposant une gamme de contrats d’assurance divers en fonction de leur domaine, que ce soit pour l’habitation, la voiture ou encore la santé. Elles sont régulées par le code des assurances et basent leurs tarifs en fonction de certains critères tels que l’âge, le lieu de résidence, la situation maritale ou encore les antécédents d’assurance. Elles peuvent donc refuser un contrat si le client paraît trop « à risque ».

Il existe deux catégories principales de compagnies d’assurance, soit les sociétés anonymes d’assurance, soit les sociétés d’assurance mutuelle (à ne pas confondre avec les mutuelles). Les premières visent à créer un profit afin de verser des dividendes à leurs actionnaires. Elles ont donc un but lucratif, tandis que les secondes sont à but non lucratif, avec un statut de sociétés civiles.

Les mutuelles

Les mutuelles sont plus généralement centrées sur la prévoyance et les prestations de santé. Elles sont régies par le code de la mutualité et doivent être immatriculées au registre national des mutuelles.

Leur chiffre d’affaires se limite aux cotisations versées par les clients. Elles ne sont en effet pas cotées en bourse et n’ont pas d’actionnaires à rémunérer. Ce qui font d’elles des sociétés de personnes à but non lucratif.

La principale différence avec les compagnie d’assurances réside en leur éthique et leurs valeurs : elles tendent à la solidarité et ne disposent pas de critères de sélection pour leurs adhérents comme les compagnies d’assurance. Elles sont donc en théorie ouvertes à tous

Les institutions de prévoyance

Les institutions de prévoyance sont en général le fruit d’un accord entre un partenaire social et une certaine branche professionnelle. Elles possèdent le statut de sociétés de personnes de droit privé et sont ainsi régies par le code de la sécurité sociale. Ce sont donc des sociétés à but non lucratif qui ne sélectionne pas ses adhérents, à l’image des mutuelles.

Elles visent principalement la protection des risques sanitaires, la prévoyance et la gestion des cotisations de retraites à travers une délégation de la sécurité sociale. Leur grande particularité est leur mode de gestion qui vise la parité entre salariés et employeurs et qui se définit au sein du conseil d’administration.

Lire aussi : L’essor des mutuelles communales
Lire aussi : Comment choisir sa complémentaire santé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*